Rechercher

Nouvelles Energies...?

Elles ouvrent une dimension nouvelle qui jusque là, n'était pas accessible aux humains. Elles permettent, par la conscience, d'être présent à ce que l'on est, et à d'autres dimensions que la matière. Elles permettent d'être conscient que l'on créé le monde, notion qui implique aussi celle de responsabilité.

Un des problèmes, c'est que poser la possibilité à l'humain de créer, c'est aussi lui poser le revers de la médaille, la responsabilité. Si Je créé, Je est responsable de sa création et non papa (Dieu) ou maman (La Planète). L'Humain préfère encore être un enfant turbulent et irresponsable. Or la liberté , le libre arbitre, c'est accéder à son pouvoir créateur.

Elle implique que l'homme qui a le libre arbitre est donc responsable de ses actes même s'ils ont motivés par des niveaux inconscients. Responsables mais pas coupables, la culpabilité étant une notion judéo-chrétienne que l'on nous invite à dépasser, avec la notion de victime qui lui colle également dessus.


En terme de chakra, elles renvoient au chakra deux, le chakra « sexuel », connecté au Règne Végétal, qui n'est que croissance, multiplication et donc création.

(NB : Le troisième chakra renvoie lui à l'Animal : à la sensation et à l'émotion et le 4ème à l'Humain, qui peut mettre de la conscience sur les trois premiers et les trois derniers chakras.)


Concernant ce 2ème chakra « végétal » qui commence à s'expanser, on ne peut s'empêcher de constater en même temps au niveau du collectif humain, que le végétal est encore très diabolisé et hyper contrôlé (cf l'agriculture intensive, l'utilisation des pesticides...) Et la sexualité est soit surexploitée à des fins commerciales (par exemple sexualisation des pubs à des fins commerciales), soit sacralisée, c'est à dire placée à un mauvais endroit. Or, c'est bien une énergie humaine, du bas, de la matière, et pas une énergie divine ! L'humain peut créer, inutile d'attendre /d'atteindre Dieu. Et c'est là qu'est son pouvoir ! Toute la diabolisation de la sexualité via les religions raisonne aussi la dessus et la castration qui s'en est suivie.


Ces nouvelles énergies viennent donc d'une nouvelle interaction de l'humain avec SA nature, profonde.

La conscience amène également la capacité à être en interaction avec tout.

Elles renvoient au fait d'être vivant et mort à la fois, à la création et à la destruction. Car la création implique la destruction.

A/ Attention à la politique de la table rase...

Si créer implique de détruire et de « nettoyer » (notion très en vogue...), il faut se garder néanmoins de vouloir détruire constamment tout en n'étant pas sûr de savoir construire quelque chose de nouveau par dessus. Les nouvelles énergies nous permettent de construire du nouveau, du différent, une vie en dehors de la survie (survie qui a été acquise grâce à l'expérience des ancêtres, des énergies ancestrales, du passé.)

C'est une phase d'union du masculin et du féminin pour créer, une phase d'incitation à arrêter la guerre entre les énergies masculines et féminines, le ciel et la terre, la matière et le spirituel...qui a fait que l'humain ne s'est jamais autorisé à s'aimer.

L'illusion de la réalité et du passé n'est aussi qu'une création. Nous pouvons désormais construire le futur à partir du présent, ne plus se connecter au passé mais au présent, sortir du pilote automatique en entrant dans la conscience.

Pour construire dans la présent et dans la conscience, il faut être présent à ce que l'on est, fait, ressens. Il s'agit d'allier dieu et démon, créé sur et avec les vestiges du passé et en y implantant ces nouvelles énergies.

B/ Un exemple de travail avec une cliente (C.)

C. a posé comme problématique qu'elle a toujours peur de ne pas avoir assez de travail (elle est en auto entreprise) et donc de se retrouver dans des paniques financières, le manque etc... Alors que cela n'est concrètement pas arrivé depuis 20 ans. Terreur également de potentiellement devoir accepter un travail « alimentaire ».

Voici un extrait synthétique des informations et clés qui sont ressorties lors du travail de décryptage de l'inconscient que nous avons fait ensemble et qui raisonnent pas mal avec ce qui a été évoqué sur les nouvelles énergies.


1- le pilote automatique des fantômes du passé

Clé : la puissance du « NON » face à la victimisation ; c'est à dire, je peux dire non à un travail « alimentaire » et cesser d'écouter et alimenter des énergies ancestrales de sécurité du travail (référence à des « dynasties » ancestrales de fonctionnaires)


2 – vivre en dehors de son temps, être poursuivie par les problèmes des autres, des problèmes qui ne sont pas les miens.

Clé : être juste soi dans son émoi= parier sur soi plutôt que sur la résolution des problèmes des autres. Arrêter de se brancher sur du survivalisme et tout l'émotionnel qu'il véhicule.


Catherine Hugot.