Rechercher

Décrypter l'inconscient dans la maladie ou les maux du corps


A - Qu'est-ce que l'information inconsciente qui se cache derrière les maux du corps ?


La maladie, une des trois façons d'évoluer


L'être humain est un être de défis et d'évolution et la matière est son terrain de jeu.

Il évolue en faisant des expériences, ou bien en passant par la maladie, ou encore en se servant de l'information subtile, c'est à dire en intégrant directement l'information énergétique dont il a besoin.

L'inconscient profond c'est nos ressources, nos croyances, acquises ou héritées de nos ancêtres ou du collectif humain. C'est lui qui dirige et créé nos vies, là où le conscient n'a qu'un pouvoir très limité de l'ordre de 5 à 15%

L'enfant se structure en copiant ces parents, afin de trouver sa place dans le clan, d'être accepté, aimé, nourri, c'est de la survie pure et le processus est totalement inconscient.

Si j'ai fait mienne la croyance que la vie est dure, parce que c'est de mise dans ma lignée, et bien ma vie sera dure et si elle ne l'est pas, je m'acharnerai inconsciemment à faire en sorte qu 'elle le soit afin d'être acceptée et aimée.


Décrypter l'inconscient, c'est aller chercher la problématique, le conflit intérieur, la croyance profonde qui bloque la personne et la faire évoluer, c'est à dire faire bouger l'information inconsciente.


La somatisation, quand le corps guérit l'esprit


La maladie est une forme d'évolution comme une autre. L'inconscient profond supérieur choisit parfois ce chemin quand le chemin de l'expérience serait trop douloureux ou quand il n'y a pas d'autres choix.

D'autre part, le malade dans notre société actuelle bénéficie dans l'inconscient collectif du statut de victime et il est parfois plus aisé d'être cloué au lit par une hépatite pendant plusieurs semaines plutôt que de de faire l'expérience de tout casser à son bureau... Car derrière les deux cas, il y a la même information d'évolution à la clé.

Une séance de décryptage de l'inconscient permet d'aller contacter la problématique derrière la maladie ou l'expérience et d'intégrer l'information afin de faire cesser la maladie ou la répétition de l'expérience. Dans le dernier exemple, voici l'information que l'on pourrait aller trouver : Je me force à travailler dans cette entreprise alors que cela ne me convient pas. J'ai peur de démissionner et ma lâcheté me met en colère. En allant encore plus loin dans l'inconscient, on pourrait trouver une injonction familiale à ne pas quitter un travail salarié bien rémunéré, etc...

B - Qu'apporte le décryptage de l'inconscient pour une maladie ?


De plus en plus de thérapeutes développent des perceptions subtiles, que ce soit la clairvoyance, la clair audience, le clair ressenti, et ces perceptions leur permettent d'interroger le corps et les problématiques inconscientes.


Plus qu'un dictionnaire des maladies, cette méthode fournit une explication de la problématique personnelle et va libérer ce qui demande à évoluer. Dans l'exemple précédent de l'hépatite, une fois la prise de conscience faite, une clé d'évolution énergétique pourrait être, pour la personne, de se reconnecter à ses désirs profonds au lieu de suivre l'injonction familiale de sécurité de l'emploi qui ne lui convient plus.


L'information subtile peut également guider et aider le processus de guérison dans la matière. Le corps peut indiquer quelle approche (naturelle, allopathique, plantes, MTC, EFT...) lui conviendrait le mieux, est indiquée dans la maladie. Il est parfois possible de questionner très finement : quelles plantes, quel dosage...

C – Un exemple de séance concernant une entorse.


J'ai travaillé avec S., une cliente qui enchaine les entorses depuis plusieurs mois. Voici le résumé de la séance que nous avons faite.

Je me connecte à sa cheville droite endolorie qui raisonne sur Parcourir le monde. Ma ligne de conduite est inaboutie, j'emprunte un chemin vierge inexploré et je trace mon chemin. Derrière cela, je contacte de l'émotionnel, la peur de dicter ses règles. S. est une jeune femme, sa génération est moins soumise aux diktats du transgénérationnel mais sa structure inconsciente connecte néanmoins de la peur à créer un chemin vierge.

Nous continuons : l'inconscient exprime alors une contradiction interne : Le chemin doit rester inabouti, n'avoir pas de sens car la vie n'a pas de sens, je n'ai pas le droit de poser du sens. Je me connecte alors à l'information d'évolution pour S. qui est que J'accepte que je créé ma destinée.

S. me fait alors part que tout cela lui fait penser à son épisode de phobie scolaire et son inconscient me confirme que c'est là qu'il faut aller voir. Je connecte alors un « héritage » familial de vindicte populaire, de rejet, de tristesse familiale que S. a expérimenté pour essayer de s'en détacher.

Nous travaillons alors dessus, libérons des schémas et l'inconscient m'exprime, pour finir, qu'on ne peut plus aller plus loin et que S. doit passer par l'expérience. Fin de la séance.

Quelques jours plus tard, S. m'annonce qu'elle a rappelé un organisme de formation et qu'elle peut postuler à une formation...


En résumé, la cheville se tordait car S. avait besoin de suivre une formation pour continuer à tracer son chemin professionnel. Or une expérience passée de phobie scolaire l'en empêchait (épisode clairement lié à une tentative de guérir une structure familiale de rejet social). Le ménage opéré par la séance de décryptage a donné la possibilité à S. de pouvoir continuer son chemin et de postuler à une nouvelle formation qui lui fait envie. Les problèmes de cheville sont derrière elle pour le moment, puisqu'elle s'est remise à créer son chemin.